Le guide de l'assurance logement et de la colocation

Le guide de l'assurance logement et de la colocation

Si vous habitez en colocation ou si vous envisagez d'opter pour ce mode de location, il est nécessaire de connaître toutes les obligations que cela implique en termes d'assurance. Contrat unique ou contrat individuel ? Quelle compagnie ? Voici quelques éléments de réponses !

Régime obligatoire de l'assurance habitation colocation

En tant que locataire, l'assurance habitation est obligatoire même dans le cadre d'une colocation. En effet, étant signataire vous avez des droits sur le logement, mais aussi des responsabilités. Votre contrat d'assurance et votre contrat de bail doivent alors contenir certaines clauses obligatoires prévues dans le cadre d'une colocation. Parmi elles, il existe la clause de solidarité qui rend tous les colocataires responsables du paiement du loyer.

Concernant l'assurance, une attestation d'habitation est exigée lors de la signature du bail et le propriétaire peut demander à ce que chaque locataire souscrive une assurance individuellement ou ensemble. Dans le cas où la location ne nécessite qu'un bail global, la souscription de l'assurance ne peut être faite que par un seul colocataire qui se chargera de déclarer les autres colocataires à l'assureur.

Contrat unique ou contrat individuel : lequel choisir ?

L'assurance habitation d'une colocation doit couvrir au minimum les risques collectifs soit les dégâts causés à l'immeuble. Pour étendre cette garantie, il faut souscrire une assurance multirisque habitation qui permettra de couvrir les dommages causés aux tiers et d'assurer les biens mobiliers en cas de sinistre.

En pratique, la colocation est en règle dès lors qu'un seul colocataire est assuré contre les risques locatifs. Mais en cas de sinistre, tous les occupants doivent contribuer à la réparation des dommages en fonction de sa part de loyer. Aussi, plus la quote-part est importante plus la contribution sera conséquente. Par contre, seule la part de ceux qui ont souscrit une assurance habitation sera couverte par l'assurance. En d'autres termes, même dans un contrat unique, il est nécessaire que chacun soit couvert individuellement par un contrat d'assurance.

Comment souscrire un contrat d'assurance habitation colocation ?

Souscrire une assurance habitation colocation peut parfois s'avérer périlleux ! Les assureurs sont souvent réticents à cause de l'augmentation des risques engendrés par la multiplication des occupants. Pour se voir accorder ce type d'assurance, il faut être très pointilleux sur la constitution du dossier. Il faut tout d'abord respecter le nombre maximal d'occupants de la surface du logement à louer et prouver qu'on est solvable.

Comme toute souscription d'une nouvelle assurance, il est nécessaire d'être vigilant lors de la signature du contrat. Quelques points nécessitent en effet une attention particulière. En premier lieu, les primes exigées par l'assureur. La totalité des parts ne doit pas dépasser la prime exigée par un seul locataire.

En cas de doute, il est possible de recourir à un courtier pour sélectionner le meilleur contrat. A défaut, plusieurs assureurs proposent ce type d'assurance. Amaguiz, par exemple, offre une formule spéciale colocation pour les étudiants et les jeunes actifs. MAIF dispose également d'une assurance habitation pour les jeunes. L'assurance habitation doit être renouvelée chaque année et le défaut de souscription peut être un motif de rupture du bail.